ps

 

Aujourd’hui, Sony dégaine le premier son artillerie lourde. A l’heure où Nintendo est assis sur un pécule qui lui permet de venir l’avenir sereinement même si la Wii U fait moins de vagues que sa devancière, la firme de Kyoto ne se fait pas trop de souci.

Microsoft ne s’inquiète pas vraiment non plus, puisqu’ils peuvent se permettre le luxe de s’aligner technologiquement si jamais la PS4 fait le pari de jouer les gros bras. En clair,Sony n’est plus qu’un outsider dans un média en pleine mutation. Alors que la dématérialisation a envahi les foyers sans coup férir , il est intéressant de suivre les réactions des trois constructeurs ainsi que le comportement des joueurs PC.   De façon volontaire, je ne commenterai pas le direct de Sony.

 

En revanche la période qui s’annonce va nous donner l’occasion de voir les ordres de bataille utilisés par les constructeurs par espérer gagner la bataille de la septième génération. En définitive si on se base sur certains faits, Microsoft est le mieux armé pour tenir la distance et rester compétitif dans le temps. Néanmoins le succès de la Wii ses dernières années prouve qu’un retournement de situation est toujours possible.   De manière personnelle l’attente avant l’arrivée d’une nouvelle génération me fait toujours frissonner. Parce que l’on peut se permettre de rêver, d’espérer être surpris. Malheureusement je suis pessimiste pour Sony après l’accueil et le démarrage poussif de la PS3 et celui de la PS Vita. Sony s’est basé sur son ancienne gloire construite grâce à la PlayStation et la PlayStation 2.

 

Dire que la firme a été victime d’un excès de confiance ne serait pas exagéré. Mais il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tuée. Les consoles sont des réceptacles pour les jeux. Ce sont les jeux qui garantissent le succès d’une machine. Et non l’inverse.

SUIVEZ LA CONFÉRENCE DE SONY EN DIRECT.

Vidéoludiquement vôtre, Utori